mardi 3 mai 2011

La poésie, dans ma danse, passe de mon bras droit à mon bras gauche, en s'attardant sur mon cou.